Missions :

La morphogenèse tissulaire est le résultat de changements coordonnés de la forme des cellules, provoqués par les contractions de l’actomyosine. Les schémas d’expression des gènes régionalisent les comportements cellulaires en contrôlant la contractilité de l’actomyosine. Le projet visera à caractériser ce qui sous-tend la mécano-sensibilité des cellules de l’ectoderme dorsal des embryons de drosophile, également appelé zone de propagation car elle est traversée par une onde d’activation de MyoII. Le candidat utilisera d’abord une approche de gène candidat et testera si l’alpha Integrin/Scab, qui est exprimé dans la zone de propagation, bloque ou atténue l’activation du RCPG dépendant du brouillard. Ils testeront également si l’expression de RhoGAP dans l’ectoderme dorsal est impliquée dans ce processus. Le candidat étudiera également la fonction du facteur de transcription Zen qui est exprimé dans l’ectoderme dorsal. Le Zen étant un facteur de transcription, le candidat recherchera des cibles de transcription du Zen en utilisant la séquence d’ARN comparant le type de flétrissement et les mutants.

Activités :

  • Le travail consistera en un criblage multiposition par DIC et en microscopie confocale d’embryons vivants exprimant la MyoII-cherry Ecad-GFP dans différents contextes génétiques.
  • L’analyse quantitative des images sera utilisée pour comparer les conditions. Le projet fera appel à la génétique, à la microscopie avancée, à l’analyse d’images et aux statistiques.
  • L’approche de sélection des candidats couvrira les 4 premiers mois.
  • La RNAseq sur une seule cellule sera effectuée au cours des 3 mois suivants.
  • Les 3 mois suivants seront consacrés à l’initiation du criblage des cibles zen par le shRNA après annotation.

Lieu de travail : MARSEILLE çème
Durée du contrat : 10 mois
Date d’embauche prévue : 1 juin 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2139,18 à 2727,45 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d’études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : Indifférent